Norvège "Les îles Lofoten" - Juin 2011 - Le Globe Trotteur
 

Accueil > Norvège > Norvège "Les îles Lofoten" - Juin 2011

Norvège "Les îles Lofoten" - Juin 2011

Rédigé par Arnaud - - 10 commentaires

dsc_7815.tbSitué au nord de la Norvège, au dessus du cercle polaire, les îles Lofoten fascinent par ses grands fjords, ses montagnes enneigées, ses cabanes de pêcheurs de couleurs rouges vives, ses belles prairies vertes, ses lacs d’altitude et ses hautes montagnes se jetant dans la mer. Tout ce panorama baigné d’une lumière fantastique où le soleil ne baisse jamais de tout l’été, présente aux visiteurs de passage un paysage unique en Norvège. Etant un grand habitué de Terres d’Aventure, je suis parti une nouvelle fois dans un groupe de quatorze personnes, venant de tous les coins de la France. A l’arrivée à Bodø une jeune et belle guide de vingt-cinq ans, nous attendait à l’aéroport. Elle est d’origine norvégienne et parle vraiment très bien le français.

Lien partenaire : logo-allibert Trekking en Norvège chez Allibert

1 – Carte du parcours et quelques chiffres :

norvege.tb

Drapeau norvégien :

drapeau-norvege

Population : 4 800 000 habitants
Superficie : 323 880 km²

Capitale : Oslo
Monnaie : Couronne Norvégienne
Régime politique : Monarchie parlementaire
Taux de chômage : 3,2 %
Religion : 88% luthérienne

2 – La préparation :

Vol et transport : Pour aller en Norvège à partir de Paris, il y a plusieurs compagnies aériennes. La plus connue pour la Norvège est Scandinavian Airlines System (SAS). Nous avons pris pour ce voyage une autre compagnie low cost : Norwegian. Cette compagnie propose deux à trois vols par jour pour Oslo et dessert de nombreuses villes en Norvège, telle que Bergen, Ålesund, Alta et bien d’autres. Pour vous rendre dans les îles Lofoten, vous avez la possibilité aussi de prendre l’avion à partir de Bodø vers Leknes, Svolvær, avec la compagnie Widerøe, la durée du trajet est d’une heure trente environ. De notre côté, pour des raisons de coût, nous n’avons pas pris l’avion de Bodø vers les îles Lofoten, nous avons utilisé le ferry de Bodø vers Moskenes, avec la compagnie de ferry Torghatten Nord AS , le trajet est environ de trois heures trente. Je vous conseille de prendre ce genre de transport pour rejoindre les îles Lofoten, les paysages au départ de Bodø et les montagnes à l’arrivée à Moskenes sont de toutes beautés. Attention, quelques fois la mer peut être un peu agitée, gare à ceux qui ont le mal de mer.

Formalités : Pour aller en Norvège, les résidents français et les pays de l’union européenne doivent avoir une simple carte d’identité, il n’y a pas de contrôle au départ de Paris et à l’arrivée à l’aéroport d’Oslo. Pour les autres pays, il faut se renseigner auprès de vos ambassades.

Argent et achats : La Norvège n’a pas la monnaie européenne, il faut donc vous munir de la monnaie locale : la Couronne Norvégienne (NOK) pour faire vos achats dans ce pays. L’euro est malheureusement très peu utilisé aussi. Un euro vaut en moyenne 7,66 couronnes norvégiennes. La Norvège est un pays très cher, les prix que vous pouvez observer dans les magasins sont généralement très excessifs pour les touristes. Un exemple, nous avons quelques fois pris un verre de bière dans un bar, le prix allait presque jusqu’à 10 euros ! Alors faites attention à vos achats.

Hébergement : Pour visiter les îles Lofoten, vous avez de nombreux gîtes le long de la côte, ces hébergements s’appellent des Rorburs. Ce sont des petites maisons de pêcheurs reconvertis en gîte. Ces gîtes sont de bonnes qualités et confortables dans l’ensemble. Le prix reste aussi très raisonnable pour des gîtes en Norvège.

Prononciation : Je vous donne quelques lettres de prononciation que vous pouvez trouver dans les noms propres de cet article et qui se prononce différemment en norvégien :

  • Le å se prononce « o » en norvégien
  • Le ø se prononce « eu »
  • Le æ se prononce « é »
  • Le u se prononce « u » ou « ou »
  • Le o se prononce « o » ou « ou »
  • Le k se prononce « ch », comme en allemand

Equipements : Pour faire un trek dans les montagnes des Lofoten, je vous conseille un matériel adapté à la montagne. Il est donc impératif d’avoir de bonnes chaussures de trekking à tiges longues, de préférence à semelle Vibram et surtout en Goretex, car les chemins sont très humides. Je vous conseille aussi fortement d’avoir des vêtements de pluies, le temps est très changeant, vous pouvez avoir de bonnes averses. Si vous souhaitez visiter les îles Lofoten en hiver, des vêtements chauds sont nécessaire. Les bâtons de marche ne sont pas indispensables, mais parfois utiles, car les chemins de randonnées ne sont pas les mêmes qu’en France, vous pouvez avoir de bonnes descentes assez raides.

3 – Le séjour :

 dsc_7585.tbSamedi 4 juin 2011 : J’avais rendez-vous à 8h30 à l’aéroport d’Orly au comptoir de réservation de Terres d’Aventure, après avoir pris les billets, enregistré les bagages et surtout j’ai fait connaissance avec le reste du groupe, nous décollons vers 10h00 pour atterrir deux heures plus tard à Oslo. Nous rejoignons par le bus l’hôtel à côté de l’aéroport pour y déposer nos bagages. Comme l’autre avion vers Bødo était le lendemain, nous décidons d’aller visiter la ville d’Oslo situé à 40 kms de l’aéroport. Nous reprenons le bus pour rejoindre l’aéroport et nous prenons le train (c’est comme à Paris avec le RER). Nous décidons donc à l’aller de prendre le train normal pour rejoindre la capitale. Après une bonne demi-heure de trajet nous arrivons à Oslo. Nous sortons de la gare et nous nous dirigeons vers la cathédrale d’Oslo : Domkirken Sokn. Malheureusement nous ne pouvons pas entrer à l’intérieur, comme c’est samedi nous arrivons trop tard, cette belle cathédrale ferme vers 16h00. Nous faisons donc le tour pour admirer le clocher et le beau jardin qui se trouve derrière. Après la cathédrale nous remontons une grande avenue piétonnière qui est très animée ce jour, nous remarquons plusieurs groupes de musiques se donnant en spectacle. Cette fête ressemble à celle de la musique, mais façon norvégienne. Nous remontons la grande avenue Karl Johans gate vers le palais, en haut de l’avenue nous avons une belle perspective. Nous longeons plusieurs squares et de beaux immeubles du XIXème siècle. Nous passons aussi à côté du théâtre National et de l’Assemblée Nationale norvégienne : Stortinget.

dsc_7600.tbNous arrivons au bout d’une longue marche au palais royal. Nous traversons le jardin du palais où nous avons de belles senteurs de lilas et des gardes du palais aussi droits que les gardes du palais de Buckimgham en Grande Bretagne. A la fin du jardin du palais royal, nous redescendons une avenue pour aller au port. De là, nous avons deux grands bâtiments monumentaux, d’un côté l’Hôtel de Ville d’Oslo et de l’autre le théâtre où est desservit chaque année les Prix Nobel de la Paix. Nous déambulons quelques instants sur le port en admirant quelques beaux navires à voiles. Nous remontons vers le château où nous devons avoir un joli point de vue sur Oslo, en chemin nous croisons des dizaines de jeunes se réunissant pour un grand concert. Nous longeons donc au dessus des remparts le chemin de ronde, nous avons un beau panorama, d’un côté vers Oslo et son port et de l’autre vers la baie où nous remarquons de beaux bateaux. Nous redescendons pour dîner dans un restaurant près du port. Nous dégustons une bonne assiette de crevettes roses sur des tranches de pains et du beurre. Il paraît que c’est la spécialité du port d’Oslo. Après le repas, nous continuons notre périple en remontant la grande rue Rådhusgata pour rejoindre le deuxième port. En chemin nous passons en dessous d’un grand bâtiment : le théâtre Nordic Black Theatre.Nous arrivons enfin au deuxième port.

dsc_7658.tbEn face nous avons une belle vue sur un des monuments d’Oslo, l’opéra moderne qui a été construit en 2004 : Den Norske. Nous visitons ce magnifique bâtiment, nous entrons à l’intérieur et nous pouvons admirer l’immense hall de verre et de bois moderne, c’est très beau ! En sortant de l’autre côté, nous pouvons monter par une longue rampe sur le toit de l’Opéra. De là nous pouvons admirer le fond de la baie et la ville d’Oslo. Nous quittons l’Opéra en fin de soirée pour rejoindre à 5 minutes de là la gare pour repartir vers l’aéroport et notre hôtel. Nous décidons pour retourner à l’aéroport de prendre le train express : le Flytoget. C’est un super métro qui rejoint l’aéroport en 20 minutes ! Nous remarquons en le prenant qu’il ne va pas plus vite que le train classique que nous avons pris à l’aller.

Album de photos : Visite d’Oslo

dsc_7709.tbDimanche 5 juin 2011 : Nous quittons l’hôtel vers 7h30 et nous reprenons le bus pour rejoindre l’aéroport d’Oslo. Nous enregistrons les bagages et nous décollons à 9h25 pour arriver une heure trente plus tard à Bodø. De là nous rencontrons notre jeune guide qui nous accueille à l’aéroport, nous prenons un bus pour rejoindre un hôtel, afin d’y déposer les bagages. Comme nous devons prendre le ferry en fin d’après-midi vers 18h30 en principe, notre guide nous indique quelques lieux de visite et de quoi nous restaurer en attendant le ferry. Nous nous dirigeons vers le port de Bødo et vers le restaurant. Ce petit restaurant qui s’appelle Orion sert toutes sortes de pizza, pâtes, etc. pour un prix très intéressant. Vous aurez aussi un chaleureux accueil des restaurateurs indiens qui tiennent cet établissement. Après avoir déjeuné nous décidons de visiter le musée de l’aviation qui se trouve au bout de la ville. Après une petite demi-heure de marche nous entrons dans ce musée qui est gigantesque. Il est composé de deux gros bâtiments, d’un côté se trouve le musée d’aviation civil et de l’autre le musée d’aviation militaire, séparé de son centre par une ancienne tour de contrôle, dont on peut observer les pistes actuelles, le nouvel aéroport, une très belle vue sur Bodø et les montagnes environnantes. Le prix d’entrée est de 110 couronnes par adulte. Nous restons à peu près deux heures dans ce musée, mais il faut environ une bonne demie journée pour visiter entièrement tous les avions présentés. Je vous conseille vivement d’aller voir ce musée, car il est très intéressant, il ressemble un peu au musée du Bourget, à Paris.

Albums de photos : le musée d’aviation de Bodø

dsc_7720.tbEn fin d’après midi nous prenons le ferry pour faire la traversée jusqu’aux îles Lofoten, le départ sera retardé d’environ une heure, car la mer est un peu agitée. Nous quittons Bodø avec une vue superbe sur la ville et la côte que nous longeons. Après plus de trois heures de navigation et une mer quelque peut agitée, nous sommes enfin ravie d’arriver dans les îles Lofoten. Nous quittons le ferry et nous prenons un bus pour une heure de trajet, afin de rejoindre le gîte pour la première nuit. Nous arrivons vers minuit et nous pouvons déjà observer les belles lumières du soleil à cette heure, nous nous couchons très vite.

Albums de photos : traversée par le ferry vers les îles Lofoten

dsc_7815.tb Lundi 6 juin 2011 : Nous partons vers 10h00 du gîte pour une très belle journée de marche sur une montagne surplombant notre refuge. Avant de démarrer nous allons faire un petit tour vers le port pour prendre des photos sur les beaux rorburs et les bateaux de pêche à quai. Nous démarrons la randonnée en rejoignant le début du chemin qui longe la côte. Au départ nous observons de curieux séchoirs à poissons, ce sont des grands portiques où les corps d’un côté et les têtes de poissons de l’autre ont été coupées pour être séchées. Les îles Lofoten sont réputées pour la pêche à la morue. Sur toutes les îles nous pouvons voir ces grands séchoirs avec des milliers de morues en train de sécher, cette tradition est appelée le stockfish.

dsc_7847.tb

Ces poissons ne sont pas utiliser pour la consommation locale, ils sont exportés essentiellement vers l’Espagne, le Portugal et l’Italie. Nous démarrons donc la randonnée en longeant la magnifique côte de cette île, au loin nous pouvons observer les montagnes enneigées plongeant dans la mer, les vues sont vraiment très belles. Après avoir contourné une partie de l’île, nous montons vers le sommet, la montée est assez rude et très raide. Dans la montée la vue est vraiment splendide (voir panorama en cliquant ICI). Nous arrivons enfin au col de Ballstad Heia où nous déjeunons en nous remplissant les yeux des montagnes, de la mer, des lacs, nous sommes enchantés par le paysage. Après le déjeuner, nous longeons la crête pour arriver au bout où nous avons certainement le plus beau panorama du séjour. Nous pouvons observer presque toutes les îles entièrement (voir panorama en cliquant ICI) ! Nous redescendons en milieu d’après midi vers le refuge où nous allons passer une deuxième nuit.

Album de photos : Randonnée vers Ballstad Heia

dsc_7893.tbMardi 7 juin 2011 : Aujourd’hui devait être une journée de pêche au cabillaud, mais avec le temps et la forte mer agitée, cette journée de pêche a été remplacée par la randonnée que nous devions faire le lendemain. Nous partons donc pour une grosse demi-heure de bus, jusqu’au départ de la randonnée côtière. Nous débutons par traverser sur un chemin un peu difficile et surtout très humide, nous avons de l’eau pratiquement jusqu’aux chevilles, heureusement que les chaussures hautes en Goretex sont là, nous avons un peu le pied au sec. Après une bonne heure de marche, nous rejoignons enfin la côte que nous longeons jusqu’au bout. Nous arrivons au village de Nursfjord, ce village a été classé au patrimoine mondial de l’Unesco pour sa situation exceptionnelle. C’est un village assez typique des îles Lofoten qui a été construit vers la fin du XIXème siècle, nous pouvons observer les belles maisons de pêcheurs de couleurs rouges vives au bord de l’eau. Après la randonnée, nous avons une petite heure de bus, en chemin nous faisons un gros marché et nous arrivons au village de Sørvågen pour quatre nuits. Après le dîner nous décidons de marcher dans le village pour le découvrir.

Album de photos : Randonnée vers le village de Nusfjord et balade dans le village de Sørvågen

dsc_7931.tbMercredi 8 juin 2011 : Nous partons pour une bonne demi-heure de bus sur une autre île un peu plus haut, pour rejoindre la plage de la Baleine. Cette plage se trouve au nord des îles Lofoten, depuis la route nous avons une heure de marche avant d’arriver à cette fameuse plage. Elle a été baptisée « plage de la baleine », car de nombreuses baleines se sont échouées. Nous partons donc en descendant du bus à travers un petit chemin sinueux qui est très mal indiqué vers cette plage. Le chemin est une nouvelle fois très humide et nous avons dû mal à éviter les flaques d’eau et les trous de boues. Nous arrivons enfin au bout d’une heure à un petit col surplombant cette fameuse plage, le point du vue est vraiment très beau, les nuages commencent à monter en altitude et dégage toute la plage. Le sable est très blanc et la couleur de l’eau d’un bleu turquoise est magnifique. Les deux monts enserrant cette plage donne un côté très majestueux au paysage. Nous descendons par un petit chemin en zigzag vers la plage, quelques moutons sont en pâtures au bord de l’eau. Nous descendons jusqu’à la plage, en arrivant nous voyons quelques traces de baleines échouées, une énorme vertèbre et une mâchoire sont présentées comme des trophées au bord du chemin. Nous continuons à avancer sur la plage et nous arrivons à une petite cabane encastrée entre deux énormes rochers. La guide nous explique qu’il y a quelques mois deux étudiants sont venus habiter pendant plus de six mois la plage de la baleine pour y faire du surf. Ils ont construits une véritable habitation en pierre et en déchets qu’ils ont récupérés de la mer. Ils ont fait un travail remarquable, nous avons pu entrer dans leur petite cahute et nous avons été très surpris par ce qu’ils ont pu faire avec des matériaux de récupérations. Après la visite, nous nous protégeons du vent derrière la cabane pour pique-niquer. Ensuite nous repartons et nous quittons la plage en remontant à droite l’immense paroi de la montagne, le chemin est très raide. Au bout d’une bonne heure nous arrivons enfin au sommet, les nuages ont tout envahis. Nous continuons à marcher pendant plus d’une heure dans le brouillard sur le plateau surplombant la plage, malheureusement avec la visibilité réduite, nous n’avons aucun point de vue sur ce qui nous entoure. Nous arrivons à la fin du plateau à un petit refuge de montagne, nous nous arrêtons pour attendre que le brouillard se dissipe. Nous redescendons de la montagne par l’autre versant, le ciel se dégage enfin et nous pouvons apercevoir les premières maisons et d’immenses prairies. Nous marchons au bord d’une route pour rejoindre le bus qui nous ramène à notre gite. Le soir après le dîner nous montons vers la grande antenne téléphonique de Sørvågen pour admirer la très belle vue sur le sud des îles Lofoten au soleil de minuit.

Album de photos : la plage de la baleine

dsc_8056.tb

Jeudi 9 juin 2011 : Nous entamons aujourd’hui la plus sportive et certainement la plus belle des randonnées des Lofoten. Nous allons monter entre 1000 et 1200 mètres de dénivelés, nous aurons environ 7 à 8 heures de marche. Nous démarrons donc de notre gîte et nous partons à pied jusqu’à la sortie du village Sørvågen, au départ du chemin vers Munkan. Nous commençons à contourner un grand lac par la droite et nous arrivons à de très belles cascades, la montée commence à être assez raide. Au bout d’un moment nous grimpons quelques rochers en nous aidant de chaînes. Nous arrivons à un grand plateau et nous continuons à monter vers le sommet. D’en haut en nous retournant nous pouvons apercevoir le bout du grand lac se jetant dans la mer, tout en montant nous dépassons une multitude de petits lacs et de cascades.(Voir panorama en cliquant ICI) Les reflets des montagnes enneigées dans le lac sont vraiment très beaux. Vers midi nous arrivons à un petit mont où nous décidons de nous arrêter pour pique-niquer, le point de vue sur 360° est splendide. Après le déjeuner nous repartons en traversant de grandes zones de neiges, il faut faire attention à quelques endroits, le chemin est glissant et la pente parfois un peu raide. Sur la droite vers le sud de l’île nous pouvons observer un magnifique fjord se jetant dans la mer. Nous montons de plus en plus vers le sommet, le chemin commence à être vraiment raide et quelques fois assez dangereux. Nous avons d’ailleurs un passage où le chemin n’est plus déssinné et nous devons faire un peu d’escalade. Après une bonne heure de marche nous arrivons presque au sommet.

dsc_8074.tbDe là nous avons une bonne quinzaine de mètres sur une pente assez raide de neige, nous redoublons de vigilance pour grimper ces derniers mètres. Enfin tout le groupe est arrivé en haut et cette dernière montée vaut vraiment la peine, la vue en 360 ° est incroyable, tout autour nous voyons des lacs, des fjords, le bout des îles Lofoten et de nombreux sommets enneigés, c’est magnifique ! Après être en admiration devant cette belle vue, nous devons redescendre par le même chemin, avec beaucoup de précautions les quelques centaines de mètres pour rejoindre le plateau où nous avons déjeuné. Nous longeons par un autre chemin le flanc d’une montagne, au bout nous nous retrouvons au bord d’une falaise où nous avons aussi un bon point de vue d’observation sur la côte et le village de Sørvågen. Nous redescendons par un chemin très humide afin de rejoindre le départ de notre randonnée. Nous longeons une nouvelle fois la route pour rentrer à notre gîte. Nous rentrons donc bien fatigués de notre randonnée mais heureux de notre journée.

Album de photos : Randonnée vers Munkan

dsc_8157.tb Vendredi 10 juin 2011 : Nous partons vers 10h00 du gîte pour rejoindre par la route le village de Ä, le parcours le long de la route est vraiment très beau, nous longeons la mer et traversons des petits villages de pêcheurs. Nous entrons dans le village de Ä et nous continuons jusqu’au milieu, au départ d’un grand lac. Nous le contournons par la droite, le chemin n’est pas facile, car nous devons grimper de nombreux rochers. Il aura fallu à peu près deux heures pour arriver au fond du lac. Comme il faisait très chaud, nous avons décidé de faire une petite baignade. Pour cela nous nous arrêtons à une petite plage, nous restons là environ une bonne heure afin de profiter de l’eau fraîche et de pique-niquer.

dsc_8148.tbAprès le déjeuner nous allons faire une autre randonnée sur un flanc de montagne pour atteindre un col. De là nous devons avoir une vue magnifique sur le lac d’un côté et de l’autre sur les îles. La montée en pleine après-midi est vraiment harrassante, il fait déjà très chaud, il n’y a pas d’ombre du tout et peu d’air. De plus le chemin est vraiment très raide et par endroit dangereux. Nous avons beaucoup de mal à monter jusqu’en haut. Pour les plus sportifs d’entre nous, les premiers arrivent au col et admirent la très belle vue. Au bout d’un bon quart d’heure nous redescendons par le même chemin vers le lac, nous nous arrêtons une nouvelle fois pour profiter d’une bonne baignade. Nous repartons en fin d’après-midi en contournant cette fois-ci la rive droite. Le chemin est aussi difficile qu’à aller, nous devons à plusieurs reprises descendre par des chaînes quelques parois abruptes. Nous arrivons au bout du lac et nous repartons dans l’autre sens par la route pour rejoindre le village de Sørvågen. Nous arrivons en fin d’après-midi au gîte où nous préparons le dîner pour le soir, au menu : langues de Morue (c’est une spécialité des îles Lofoten, les norvégiens en raffole !), c’est vrai que ce n’est pas mauvais. Après ce succulent dîner, nous décidons d’aller au bout du village de Sørvågen, près de la mer. Comme il se fait assez tard, plus de minuit, nous allons admirer la très vue de bout des îles Lofoten, la lumière orangée du soleil embrasant les sommets enneigés des montagnes et le bleu profond de la mer est propice pour de belles photos. Nous repartons en plein jour vers une heure du matin à notre gîte où nous allons nous coucher.

Album de photos : Randonnée autour d’un lac, près du village de Ä

dsc_8216.tbSamedi 11 juin 2011 : Le ferry pour retourner est prévu vers 13h30, nous décidons tous d’aller visiter le village de Ä et visiter surtout le musée de la morue : Tørrfisk Musem. Nous partons vers 9h00 du gîte et marchons pendant une bonne demi-heure sur la route en longeant la mer. Nous avons toujours de la chance car le temps est toujours au beau fixe, nous nous régalons des belles vues, des couleurs que nous donne les paysages des Lofoten. Nous arrivons au musée, nous sommes les premiers visiteurs de la journée. Le responsable nous invite à voir un petit film très intéressant sur la pêche à la morue. Après cette petite vidéo nous nous dépêchons de visiter le musée car un énorme groupe de 500 personnes arrivent pour visiter le musée. Il s’agit d’un grand ferry qui longe les côtes de Norvège jusqu’au Cap Nord, emmenant à son bord des touristes pour une longue croisière. Après la visite du musée, nous décidons de faire un petit tour dans le village, de manger quelques pâtisseries (spécialités du village) et d’aller à la boutique de souvenirs, acheter entre autre la fameuse huile de foie de morue. Nous marchons encore pour rejoindre la jetée du village. La vue sur le village est vraiment très belle, nous décidons de prendre la dernière photo de groupe et nous repartons vers Sørvågen, afin de ne pas rater le départ du ferry pour Bodø. Nous quittons avec un petit pincement au coeur les îles Lofoten, nous admirons une dernière fois la vue magnifique qui s’offre à nous et nous profitons surtout de la traversée qui est, cette fois-ci beaucoup plus calme.

Album de photos : Visite du village de Ä

dsc_8355.tbNous arrivons en milieu d’après-midi à Bodø, nous déposons les bagages à l’hôtel et nous décidons d’aller du côté du port. Nous nous dirigeons vers la jetée et les embarcadères du port. Nous admirons les superbes et vieux bateaux de pêche en bois. Nous arrivons au bout de la jetée et nous apercevons, nageant au bord une belle loutre. Ce petit animal plonge pour rechercher certainement du poisson, nous la suivons un moment et nous admirons sa façon de nager. Nous retournons vers l’hôtel afin d’aller tous ensemble dîner dans un restaurant au milieu de la ville, nous retournons en fin de compte au restaurant Orion, la première fois que nous sommes venus. Après le dîner, en retournant vers l’hôtel, nous nous arrêtons au plus haut bâtiment de la ville, afin d’admirer une dernière fois le soleil de minuit. Nous repartons vers minuit à notre hôtel pour passer la dernière nuit en Norvège. Le lendemain nous reprenons l’avion à dix heures pour repartir vers Oslo, afin de reprendre le deuxième avion pour Paris. Nous aurons une escale de 5 heures à Oslo.

Album de photos : Visite de Bødo

Commentaire sur ce séjour : comme d’habitude les voyages organisés par Terres d’Aventure sont très bien fait, le groupe était très sympathique et les randonnées étaient belles et intéressantes. Les îles Lofoten est une bonne destination pour celui qui veut découvrir confortablement les pays du nord. Cette région regorge de belles randonnées en montagne et au bord de la mer au gré des lumières de la journée. Les belles maisons de pêcheurs reconverties en gîtes d’étape vous donneront un aperçu de la vie de ces pêcheurs de morues. Le temps est évidemment aléatoire, nous avons eus de notre côté beaucoup de chances, car le soleil était vraiment au rendez-vous pendant ce séjour, mais vous pouvez avoir plusieurs jours de pluies et de ciel complètement bouché. Néanmoins je vous conseille de venir visiter ce beau pays qui regorge de paysages tout aussi fantastiques les uns que les autres.

 

Lien partenaire : logo-allibert Trekking en Norvège chez Allibert

 

UN:F [1.9.22_1171]

© Arnaud BERNARD - Visitez le site et donnez votre avis

10 commentaires

#1 LofotenFan a dit :

Salut Arnaud, je réfléchissais à la possibilité de m'offrir une croisière vers le Nord. Je crois que tu m'as convaincu que c'était une bonne idée.
Merci beaucoup d'avoir pris le temps d'écrire ce long article !

#2 Karine a dit :

oslo est super, beaucoup de lieux a visiter

MAIS
surtout ne pas aller au ice bar dans la rue kristian 4 gate 12 c’est un attrape touriste qui est tres tres cher et en plus le barman fait la gueule !

#3 Sylvain a dit :

Article très intéressant sur la Norvège, un pays qui renfèrme de nombreuses richesses naturelles ainsi que des paysages à couper le souffle.

#4 Arnaud a dit :

J’aurais une petite pensée pour le norvégien en ce moment, par rapport au drame qui s’est produit hier avec cet attentat à Oslo et cette tuerie dans l’île d’Utoya. Dire qu’il y a à peine deux mois j’étais dans cette ville, je pense particulièrement à tout ce peuple paisible de Norvège.

#5 Guillaume Lefevre a dit :

Super récit de voyage Arnaud ! J’ai grande plaisir à le revivre avec tes explications (j’peux voir enfin où nous avons vadrouillé pendant toute la semaine). Diaporama et photos sont aussi top, chapeau bas !!

#6 Arnaud a dit :

@VandenTorren Marie-Laurence :
Bonsoir Marie-Laurence. Merci pour ton petit commentaire, c’était un vrai plaisir de faire ce voyage avec vous et aussi bien de le raconter. A très bientôt, Arnaud

#7 VandenTorren Marie-Laurence a dit :

Bonjour Arnaud, je viens de relire ce que tu as écrit et je trouve cela vraiment génial. Tu sais de par ton récit nous faire rêver et nous replonger dans une réalité pas si lointaine que j’aurai plaisir à revivre. Marie-Laurence

#8 Collignon a dit :

Je viens de revivre cette semaine exceptionnelle passée entre terre, ciel et mer de début juin…

Magnifique restitution d’un ressenti vraiment spécifique aux Iles Lofoten.

Merci Arnaud.

C. Collignon

#9 TyJean a dit :

Très beau récit. J’ai eu la joie de faire ce voyage (avec Scandinavie by Salaün Holidays), les paysages sont à couper le souffle. Mais le plus déroutant est sans doute la perte de la notion de jour et de nuit en arrivant au Cap Nord !

#10 Lichtenberger a dit :

Très belle réalisation qui nous fait revivre ce merveilleux voyage.

Bravo et merci Arnaud.

S. Lichtenberger

Écrire un commentaire

 Se rappeler de moi sur ce site

Entrez le code de l'image
Captcha :

Accueil > Norvège > Norvège "Les îles Lofoten" - Juin 2011